lundi 24 mars 2008

Quel doigt êtes-vous?

Saviez-vous que les commentaires que vous laissez sur les blogues en disent beaucoup sur vous? À travers ce nuage de pixels, on peint tous, qu'on le veuille ou non, une image de la personne qui est à l'autre bout du monde, de la province, de la ville ou même de la rue, allons savoir. Une image sans visage, sans corps, qu'une personnalité, un âme qui erre quelque part...










Moi, j'aime imaginer que moi et vous, nous sommes comme les cinq doigts de la main. Pas que nous soyons proches à ce point, loin de là, mais plutôt à travers nos caractéristiques de blogueurs et de commentateurs des autres blogues, on peut appartenir à une de ces cinq catérogies que je vous présente à l'instant:

Les pouces


Ces lecteurs sont toujours là pour relever nos bons coups en nous regardant avec le sourire, le pouce en l'air. Ils sont nos appuis lorsque le marasme bloggal nous envahit. Ils nous disent des mots gentils, nous invitent à prendre un café virtuel ou encore, viennent faire du camping devant chez nous, même s'ils haïssent celà!


On se plante avec un billet? Pas grave, ils nous laisseront un commentaire pareil. Que ce soit un petit clin d'oeil, une petite blague, n'importe quoi pour égayer notre journée.



Les index


Ce sont eux qui montrent la voie. Ils ajoutent à la valeur de nos billets par leurs commentaires nous ouvrant souvent de nouveaux horizons. Il leur suffit souvent de quelques mots, très peu de mots pour nous pousser à réfléchir et du même coup, nous faire regretter de ne pas avoir inclus nos nouvelles découvertes dans nos écrits.


Ils sont les guides spirituels et virtuels, ceux qui nous assurent que nous sommes bien compris.



Les majeurs


Ils aiment la controverse, ils carburent à celà. Ce sont eux qui amènent de la vie dans nos blogues. Leur personnalité est souvent forte et les habitués viennent autant pour lire nos billets que leurs commentaires.


Si ce qu'on écrit n'est pas à leur goût, ou encore, si on a fait une faute dans l'appelation d'un terme musical, par exemple, ils nous le rappellent sans dentelle. Un doigt en l'air et voilà.


Mais comme nos élèves les plus tannants, on les aime d'autant plus pour ce petit quelque chose qui les fait ressortir de la masse.



Les annulaires



Ils sont d'une fidélité à toute épreuve. Ils sont souvent les premiers à lire nos billets car ils sont branchés sur nous. Plus discrets que la moyenne, ils apparaissent rarement dans les commentaires mais ils nous lisent et ils nous aiment.


Parfois, c'est notre personnalité qui les touche, d'autres fois, c'est un billet en particulier à partir duquel ils se forgent un image de nous. Nous faisons partie de leur route quotidienne, entre deux cafés et un rôti.



Les auriculaires


Les plus discrets de tous, souvent anonymes, ils viennent nous voir mais sont trop timides pour sonner à notre porte. Ils se contentent bien souvent de regarder par la fenêtre, se gavant des rires ou des pleurs qu'ils y entendent.


Et nous, lorsque le lendemain matin, nous apercevons leurs traces dans la neige, on est toujours un peu déçus qu'ils aient quitté sans laisser de noms ou d'adresses.




Moi, sur la plupart des blogues, je suis à la fois le pouce, l'annulaire et l'auriculaire. Lorsque j'adopte un blogue, je vais y faire un tour dans ma tournée quotidienne, je laisse souvent des messages qui attirent les sourires ou me fait discret comme ce n'est pas permis, afin de ne pas gâcher les fresques créées par les commentaires déjà présents.


Et vous? Quel doigt êtes-vous?

27 commentaires:

Une Peste! a dit…

Je n'avais jamais vu cela ainsi. Vous devriez écrire un livre de métaphores, Monsieur le Saignant! ;-)

En ce qui concerne votre question: je crois que je me promène entre l'index et - occasionnellement - le majeur. Quoique, vraiment pas souvent le majeur.

Anonyme a dit…

Parfois annulaire, le plus souvent auriculaire, je lis votre blogue, que j'apprécie beaucoup, avec assiduité!

Future prof

Valérie-Ann a dit…

Pouce et annulaire, avec un soupçon d'index à l'occasion...

Catherine a dit…

Comme future prof, je suis un mélange d'annulaire et d'auriculaire ayant un penchant sur l'auriculaire.

Je laisse tout de même plus de commentaires maintenant qu'avant. C'est amusant de savoir que nous sommes lus, mais c'est encore mieux que d'en avoir des rétroactions écrites!

Hortensia a dit…

Dans ta catégorisation, je crois que je suis assez pouce, un tout petit peu index peut-être (ça fait un peu prétentieux selon ta description: je suis loin d'être "un guide spirituel", mais j'aime bien parfois pousser un brin la réflexion), tout en filant parfois majeur. Par contre, il y a beaucoup de blogues où je suis annulaire et auriculaire; on ne peut pas commenter partout. Bref, un peu de tous les doigts. Je comprends pourquoi je parle beaucoup avec mes mains dans la vie! Peut-être finalement que les autres serait mieux placés que nous-même pour dire quel doigt nous sommes.

moiprof? a dit…

toc toc?

Merci En Saignant, vous faites ma journée (depuis plusieurs semaines :)

un petit doigt en grève

Zed Blog a dit…

Juste une petite âme qui pianotait au fond d'un lac et que tu as recueillie dans le creux de ta main.

Avec le miroir de l'eau.

Zed x o x

Gooba a dit…

Peste, je suis pas d'accord pour le majeur. Tu l'es SOUVENT! :o))

Quant à moi, bof. Ça dépend des blogues et des billets.

Je suis une bonne pousse.

Jamais index.

Parfois majeur quand je me suis levée du mauvais pied ou que je suis en SPM.

Souvent annulaire. Entre deux bouchées de sandwich le midi. Et entre le dodo des enfants et le mien.

Jamais auriculaire. Je suis incapable de lire un blogue et ne jamais intervenir. C'est plus fort que moi. Je ne suis pas un fantôme... :o)

souimi a dit…

C'est une très belle analogie, En Saignant. Merci!

Tout dépend à qui je m'adresse. Je m'adapte. Je suis parfois l'un, parfois l'autre.

À une seule occasion, j'ai eu envie d'être un gigantesque majeur, mais pas pour les belles raisons que tu décris. Par contre, j'ai préféré laisser la personne se "neiller" (comme dirait ma grand-mère Bella) dans sa hargne. J'ai tourné les talons tout simplement. Et je ne la lis plus.

Anonyme a dit…

Un auriculaire assidu.

Merci pour tout!

Sam

En Saignant a dit…

Peste: Entre l'index et le majeur, il y a le signe de la paix, Peste. Pour ce qui est du livre, je regardais les cartes "Conseils des Anges" que ma belle-mère a dans sa salle de bain et je me disais que si le Dr. Doreen Virtue, ph. d. était capable d'écrire ce genre de sottise, n'importe qui le pouvait. En passant, c'est vraiment son vrai nom???

Future Prof: Bienvenue ici. Merci de sortir de l'anonymat pour moi. N'hésitez jamais à participer aux discussions. Elles ne sont pas réservées aux titulaires d'idendité Yahoo ou aux propriétaires de blogues, loin de là! :)

Valérie-Ann: Long time no see! Merci de participer à l'expérience.

Catherine: Merci d'avoir laissé votre trace ici. N'ayez jamais peur d'expérimenter ici vos doigts inutilisés! (Ça sort drôle mais on se comprend!)

Hortensia: Finalement, la blogosphère te va comme un gant. Merci d'avoir pris de ton temps ici.

Moiprof: Oh que c'est gentil. C'était donc vous, les traces dans la neige? Chaussez-vous du 9? :)

Zed: 26 mots bien comptés dans ton commentaire, comme les 26 lettres de l'alphabet, dont la dernière qui m'indique toujours le chemin de l'évolution. Merci pour tout, tout, tout.

Gooba: Que jamais je ne te vois "auriculer" chez moi, Bagoo. :)

Souimi: Pourquoi inviter des gens chez nous si c'est pour les "hargner"? Ici, c'est un espace libre de tout celà, je le crois bien. On refait simplement le monde comme on le peut, dans les côtés joyeux et les côtés sombres. Et tu fais partie des meubles! :)

Sam: Vous ne pouvez pas savoir comment votre "coming out" me touche. Merci de venir vous balader sur mon balcon. La porte est toujours ouverte, vous l'avez bien compris? Au plaisir.

souimi a dit…

Bien oui, En Saignant. Je suis d'accord avec toi.

:-)

Gooba a dit…

Ne me tente pas, Goutte De Sang! :o))

Anonyme a dit…

...afin de ne pas gâcher les fresques créées par les commentaires déjà présents...

Quelle phrase magnifique ! Et cette description En Saignant, est d'une finesse, d'une justesse telle que je ne pourrai plus désormais lire les commentaires, nulle part, sans penser à ce texte. Quel esprit clairvoyant !!!

Lise

Jhon a dit…

Pour nous sortir une aussi belle comparaison (et surtout une aussi vraie), c'est certainement que tu as été un annulaire-auriculaire longtemps avant de devenir le pouce-index-majeur que tu es aujourd'hui :)

Prof malgré tout a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Prof malgré tout a dit…

J'me contente d'être paumé.

Gnagna. Je l'ai sorti avant Zed. Jalouse?

En Saignant, pour la preuve que je ne suis pas "majeur", viens me voir demain.

Miss Klektik a dit…

Annulaire de semaine et auriculaire la fin de semaine. Ça prend parfois des évènements spéciaux pour me faire changer de doigt. Comme se pointer un premier mercredi du mois.

En Saignant a dit…

Souimi: À part PMT, qui ne le serait pas??? :)

Gooba: Attention à toi, Coup Bas...

Lise: Merci Lise. Encore un commentaire qui fait de toi un de mes pouces favoris!

Jhon: Pouce-index sur mon blogue parfois, mais beaucoup plus timide en visite. Merci du beau commentaire!

PMT: Je n'y manquerai pas, c'est promis! (comme à chaque ost... de jour de mon ost... de vie)

Miss Klektik: Pour les premiers mercredis du mois, PMT est chargé me représenter et prendre un verre à ma santé avec vous. Le fait-il? Si oui, sait-il bien se tenir?:)

Gooba a dit…

Coup bas... Je ne l'avais pas vue venir, celle-là! :o)

Prof malgré tout a dit…

Miss K. : Tu comprends maintenant? Quand j'étale ma vie sexuelle pour qui veut bien l'entendre (les trucs avec les nains et le doberman, par exemple) et que mon regard hagard s'égare dans ton décolleté, c'est En Saignant que je représente.

Intellex a dit…

Je suis une fidèle annulaire.
Qui chausse du 8. Et qui souvent, ne trouve pas les mots qui diraient autrement "merci de ces gouttes de virgule, de ces champs de points, de ces peintures de mots".

Miss Klektik a dit…

En saignant... Il sait très bien se tenir.

PMT... Ah bon voilà, je comprends tout maintenant.

En saignant... Les nains, vraiment?

PMT... Faudra continuer ces conversations-là.

Anonyme a dit…

Pouce ? Avec un soupçon d'annulaire alors....Dans une autre vie, un peu majeur, une ou deux fois, mais il ne faut le dire à personne !

Merci d'égayer ma journée !

Lise

En Saignant a dit…

Gooba: :o)

PMT et Miss Klektik: Cessez de venir polluer cette zone de commentaires avec des "inside" de Yullblog. Et oui, j'avoue pour les nains. Ils sont si mignons... :)

Intellex: C'est beau, tout simplement. Merci. :)

Lise: Alors, le secret restera entre nous deux. Merci.

Blogue_l'Eponge a dit…

D'un seul coup, je suis passé d'auriculaire à pouce. La qualité de vos billets en est la cause. Et sachez que pour moi le pouce est indissociable de l'annuaire (mais pas dans une vraie main, quand même!). Le plus drôle, c'est que vous y êtes arrivé... les doigts dans le nez! ;)

prof en exil a dit…

je dirais pouce, pcq pas sûre que mes commentaires poussent à la réflexion!
peut-être un sourire ou deux de temps en temps depuis que je suis remontée du fond du gouffre! ;)

bin oui on peut y arriver avec un ptit coup de p..ouce ou pied dans le cul!! ça dépend des jours!! ;)

xx