jeudi 29 mai 2008

Les pourquoi de toute cette folie

Un jeune extraordinairement doué dans tout ce qu'il fait.

Une génitrice qu'on ne peut appeler une mère, that's for sure.

Une performance mémorable comme premier rôle dans le spectacle, même les médias qui sont venus l'ont souligné avec raison.

Un père, qui ne le voit pas très souvent, qui assiste au spectacle.

Des larmes en arrière-scène une fois le rideau baissé qui sont des larmes "joyeuses" selon lui.

Et un calin dans les bras de son papa, sous les yeux impatients de sa génitrice. Un long calin qui a dû durer un bon cinq minutes j'imagine. Je suis parti après deux, leur laissant ce moment d'intimité dans la foule juste pour eux.

Je vous jure que les larmes vous seraient venus aux yeux à vous aussi.

C'est pour des moments comme ceux-là que j'accepte, comme plusieurs autres, de faire 70 heures en cinq jours.

C'est pour des moments comme ceux-là que le coordonnateur (un n ou deux? je suis fatigué, il est près de 1h du matin...) accepte d'y travailler des centaines d'heure durant l'année et ce, de façon complètement bénévole (ou bénéfolle).

Je termine avec ses paroles bien à lui, qui résument si bien cette aventure:

"L'important, ce n'est pas le fil d'arrivée, mais le chemin parcouru"

Trois derniers spectacles demain et c'est la fin mais une chose est sûre, ça pue l'amour, ce projet-là.

6 commentaires:

Yano a dit…

C'est la passion du travail,ça. m'sieur!

Pour coordonnateur, c'est bien deux "n". Tu peux redemander si tu as besoin ;)

prof en exil a dit…

ahhhh c'est beauuuuuu! :)
vous pouvez êtes fiers de vous et du travail accompli! Les élèves ont travaillé fort mais c'est quand même un peu, pas mal grâce à vous s'ils se sont rendus là!

tape virtuelle sur l'épaule, cybersourire de félicitations!

xx

prof en exil a dit…

haaaaa c'est beau!!
c'est vrai que c'est beaucoup de travail, mais ça en vaut la peine non?
Les élèves ont travaillé fort, mais vous y êtes pour beaucoup!
Ne lâches pas il ne t'en reste plus tellement!

En plus de toutes les heures que tu fais tu dois en plus te taper chiant malgré tout pendant tout ce temps! Bon courage! ;)

c'est bien ça me donne une raison d'être heureuse d'être perdue dans mon trou... ;)

xx

prof en exil a dit…

oups désolée pour le dédoublement! j'avais cru que le premier n'avait pas enregistré!

Le professeur masqué a dit…

En saignant: ça ne pue pas l'amour, ça exhale, ça irradie! Ça transcende jusque dans ton billet!

J'espère que tu es sainement fier de toi. Tu le mérites. PMT itou.

Prof malgré tout a dit…

Bordel... As-tu toujours la musique dans la tête? Chus pus capable...