dimanche 10 février 2008

La silence est d'or

...


Vous avez entendu? Non? Écoutez bien.


...


Votre radio doit être ouverte. Allez la fermer et venez écouter avec moi. On recommence?


...


Pas mal, hein? Un silence parfait. Aucun mot, même pas un soupir. Qu'une goutte de néant. Qu'une parenthèse dans la cacophonie qui nous entoure. Encore?


...


Aaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh! Ça doit vous faire du bien, non? Le calme, la sérénité, la relaxation... Comme une messe zen en ce beau dimanche matin. Une dernière fois?


...

Quand on choisit le silence, des moments comme ceux-ci, on les chérit comme les premiers signes du printemps. Lorsque c'est lui qui nous a choisi, on peine à écouter ses murmures.


Le silence, c'est le contraire de la musique et pourtant, ça fait souvent le même effet. Mais le silence, c'est aussi le contraire des cris dirigés vers nous dans notre jeunesse et croyez-le, ça fait aussi le même effet.

Mais ça, chhhhhhhhhhuuuuuuuuuuuuuttttttttttttttttt...

...

17 commentaires:

unautreprof a dit…

Peut-être parce que je travaille dans un milieu bruyant, chez moi, le silence est maître en grande partie du temps.

Gooba a dit…

Criant de vérité!

Zed Blog a dit…

Tu as bien dit... Silence, on dort?

Tu sais, le silence est le contraire du bruit. Dans la musique, le silence, les silence y est, y sont.

J'adore le silence.

Mais parfois, le siilence fait plus de bruit qu'un marteau piqueur. Le silence dont tu parles, lui, a l'air dé-li-cieux.

Zed :)

:)

Prof malgré tout a dit…

BLASPHÈME!!!



La cinquième note de la cinquième symphonie de Beethoven est un silence (un demi-soupir). Toute musique commence d'ailleurs par un silence. Le silence, c'est le contraire du bruit, pas de la musique. D'ailleurs, quand on en a marre du bruit, on met de la musique.

Bordel.. je suis devenu un casse-pied de première sur ton blogue.

Espèce d'hérétique!

Bon... désolé. Me pardonneras-tu? Vivrons-nous à nouveau des jours heureux? Retrouverons-nous notre candeur de jeune fille?

Tant de question et ce bruit qui m'empêche de réfléchir.

Prof malgré tout a dit…

questionS

Tu sais plus que quiconque quelle nouille je suis en français.

En saignant a dit…

Unautreprof: Le silence des choses est une bonne chose. Le silence des humains, d'une façon permanente, bof...

Gooba: Pas si fort! :)

Zed: Dans le fond, on apprécie le silence selon nos pensées du moment car dans ces moments-là, on ne peut plus les cacher à soi-même.

PMT: Parle une fois, une seule fois de football sur ton blogue et je t'assure que je serai ton casse-pied en chef.

Pour notre candeur de jeune fille, je ne sais plus. La maison, le nouveau bébé... Mais au moins, ma candeur de jeune blogueur, je l'ai encore ;)

Zed Blog a dit…

PMT est un enfonceur de portes ouvertes qui répète ce que la personne a dit juste en haut de son commentaire.

Hihihi!

Et c'est qui, qui a pris le blâme? Hein? Je vous le donne en mille... Bien, comme d'hab, c'est moi, encore et toujours moi.

Silence. :|

:D Zed

Prof malgré tout a dit…

C'est Zed qui m'a écrit pour me demander de soutenir sa théorie.


HÉRÉSIE!!!

Zed Blog a dit…

Zed serait donc à l'origine de l'invention de la musique??? Wow! Prof Malgré Tout, t'en as des amies, toi, hein!!!

FLATTERIE!

Je t'envie.

En Saignant,

Vite, vite, sépare-nous! Vling-Vlang! Adieu la diade éclectique! C'est une boite de pandores (instruments à cordes pincées de la famille des luths) que tu as ouverte.


Zed :)

En saignant a dit…

Zed: Manque le pas. Vise le nez, de toute façon, si tu vises le visage, les chances sont plus que bonnes que tu attrapes au passage son excroissance.

PMT: Je te rebaptise officiellement CMT (Chiant Malgré Tout).

Prof malgré tout a dit…

Inculte!

En saignant a dit…

Une autre insulte de ce genre et je te promets un billet juste pour toi dont tu te souviendras pour le restant de tes jours...

Prof malgré tout a dit…

En saignant : Sais-tu pourquoi les élèves sont assis par terre à l'avant de ma classe?

Pour éviter que je les accroche avec mon nez en me retournant.


Ça va mieux?

En saignant a dit…

Oui mais c'est comme plus plate quand c'est toi qui le dit. N'assume pas ton nez s.v.p., tu m'enlèves mes armes.

Prof malgré tout a dit…

Comment ça "ne pas assumer" mon nez? Avec un truc du genre au milieu du visage, n'importe qui de moindrement névrosé de recroquevillerait sur lui-même en position foetal et sucerait son pouce en attendant que tu l'allaites.

Bordel... Quand je jouais au hockey, mon nez touchait à la grille.(pas à la mienne, à celle du gars devant pendant la mise au jeu...)

Zed Blog a dit…

Pourquoi ils sont assis par terre? Parce que tu les as déjà accrochés. Tous... Même ceux du fond. Même Roger.

Allez, fais-nous le grand jeu... Pour l'amour de ta Roxanne. Les alexandrins, l'opéra, tout, quoi.

Est-ce qu'on te permet d'assister aux accouchements malgré le traumatisme risqué par le nouveau-nez?


En Saignant,

On réclame un long billet, qui prendra beaucoup de place.

(Tu dois porter une orthèse, pour l'allaitement de ton protégé?)

Zed :)

Safwan a dit…

Mis à part mon portable, il n'y a plus aucun ordinateur ou serveur dans mon appartement (mon copain a installé son bureau ailleurs). La différence, je te jure, c'est fou! Je ne me rendais plus compte de toute cette pollution sonore faite par les disques durs qui tournent, les ventilateurs qui filent à plein régime. C'est la sainte paix, maintenant, dimanche matin ou pas ;O).