mardi 12 février 2008

La légende de Yin et Yan (3e partie)

Pour les deux premières parties de l'histoire, aller ici et ici.



-Pourquoi pas une petite compétition pour gagner le droit d'avoir deux étudiantes extraordinaires comme celles-ci? dit le Patron.



Les deux collègues se regardèrent tendus, les poings serrés, un point d'exclamation au bord des lèvres, des points d'interrogations dans les yeux et des points de suspension dans la tête. En Saignant s'interrogea:



-Patron, à moins que je ne sache pas compter, il me semble qu'elles sont deux?



-Certainement, répondit le Patron.



-Alors, pourquoi ne pas simplement les séparer? Une dans chaque classe et le tour est joué! dit En Saignant, de sa voix la plus enthousiaste.



-Oh, sentirais-je un refus de compétitionner de ta part, Mr. Saignant? répondit le Patron.



-Non, c'est juste que...



-Aurais-tu peur par hasard? dit le Patron.



-Non, je veux dire...



-Pok, pok, pok... fit le Patron, descendant de son trône en imitant un poulet.



Les deux fillettes, de leur boîte, se léchèrent les babines en regardant le Patron passer non loin d'elles.



-Mmmmmmhhhh, du poulet, dit l'une.



-Du gros poulet, dit l'autre.



Le Patron éclata de rire, d'un rire que seul un haut poste hiérarchique peut permettre. Un rire fort mais condescendant. Un rire calculé.



-Ne sont-elles pas formidables? s'exclama t'il encore, entre deux coups d'aile. Elles me donnent envie de revenir à l'enseignement.



Le Patron fit encore quelques fois le tour de la boîte en courant, les ailes battantes, jusqu'à ce que l'une des deux fillettes le manque de peu avec un coup de dents bien placé. Il remonta alors sur son trône, haletant.



-Bon, comme première épreuve, pour me prouver que votre niveau de compétence est assez élevé pour mériter de tels élèves dans votre classe, vous allez penser à un projet spontané qui permettrait d'évaluer vos connaissances pédagogiques. Et que ce projet rende honneur en notre désirable projet éducatif, notre sensuel plan de réussite, tout en tenant compte de notre lubrique politique locale d'évaluation.

-You sexy beast, chuchota une voix.

-Qui a dit ça? Qui, qui, qui, qui?

-... lui répondit le silence.

À SUIVRE

6 commentaires:

Zed Blog a dit…

Je vote pour une dictée par jour lue à haute voix en anglais.

Zed :|

(Nez an moins, j'ignore si une telle possibilité sera à la portée d'En saignant ou la clef de son succès. Silence.)

Jhon a dit…

Mon petit doigt me dit que la petite voix qui fait des réflexions est celle de PMT :P Vivement la suite !

prof en exil a dit…

qui aurait cru qu'un projet éducatif pouvait être sexy?? Y'a que toi pour tourner une situation pareille en scène de film de cul de série B avec Ron jérémy en vedette...
ah p-e voilà une idée de projet... ;)

En saignant a dit…

Zed: Je ne crois plus que rien ne soit à ma portée. Je n'ai vraiment pas l'oreille pour ce genre de choses. Celà m'emporterait tout droit en crescendo vers le désastre. J'avoue que comme commentaire, à force de vouloir faire des jeux de mots, c'est surement mon plus poche jusqu'à maintenant.

I don't think that anything is in my reach now. I really don't have the abilities for this kind of stuff. This would lead me in a crescendo to disaster. I have to say that my comment, which relies on word plays, is surely my worst yet.

:)

Jhon: Penses-tu réellement que je l'épargnerais? Je l'aurais bien mis dans la boîte mais elle n'était pas assez grande pour son n... anyway!

Prof en exil: Ron qui?!? Je suis désolé mais mon passé monastique ne tient pas compte de ce genre de choses. :)

Zed Blog a dit…

Everything you write is important to me. Anything you write has value to me.

Tout ce que tu cries a de l'importance pour moi. Quoi que tu écrives est important pour moi.

:)

prof en exil a dit…

Quoi!!!!
tu ne connais pas Ron!
Un ptit gros moustachu capable de s'auto-félationné!!
Vedette des années 90!
Tu dois faire une recherche sur internet! Tu dois connaître ce doux visage et cette tendre bédaine!!

Essaie fresh meat comme film! Enregistré devant public, un de mes traumatismes universitaires!! ;)