vendredi 24 octobre 2008

What? My name is... What? My name is...

Ça fait maintenant treize ans que je redoute ce moment. Voilà, c'est fait. Je déteste un élève.

Je ne vous parle pas d'être dérangé par un élève ou d'en aimer un moins que les autres. Je ne vous parle pas de ne pas aimer un élève. Non, je vous parle de détester un élève, pour vrai.

Vous vous souvenez peut-être de Corneille dont je vous avais parlé il n'y a pas si longtemps? Eh bien, c'est lui le malheureux élu. Je vous raconte comment j'en suis arrivé là après seulement deux mois.

Au début, il était dérangeant mais bon, quel enseignant n'a jamais eu un élève dérangeant dans sa classe? Comme dirait Blondinette, une classe sans cet individu, c'est comme "un été sans soleil". Donc, jusque là, rien ne sortait de la normale.

Puis, ses moments durant lesquels il montrait son immense culture sont devenus plus irritants. Près à sortir du sujet pour nous montrer à tous qu'il connait le nom du Premier Ministre ou du candidat démocrate américain. Vous voyez le genre? Mais bon, jusque là, rien de nouveau sous le soleil. Been there, done that.

Et là, les incidents ont commencé.
  • Corneille qui commence à invectiver tout le monde durant le cour d'éduc, malgré les remontrances de Prof en Exil.
  • Qui blesse le poignet de ma Minnie, quatre pieds et deux, en envoyant le ballon de soccer près de sa tête pour évacuer la frustration de ne plus être le gardien. Résultat: une semaine à ne plus pouvoir écrire en classe, bandée jusqu'au coude par les médecins de l'urgence.
  • Qui s'en prend encore à Minnie car il ne veut pas travailler avec quelqu'un qui "ne sait même pas écrire son nom correctement" durant les périodes de travail sur le journal étudiant.
  • Qui s'en prend à Élève Passif Faible en lui disant, durant une période de correction par les autres, qu'il ne corrigera jamais un cahier rempli de fautes comme le sien, bien fort, afin que tout le monde de la classe l'entende.
  • Qui vient me voir et me pose des questions sur le pourquoi d'un travail de classe juste pour me piéger et ensuite me dire, d'une voix ...ante: "Mais tu n'as même pas fait photocopier les feuilles de français!".
  • Etc, etc, etc...

Nous avons un conflit de personnalité majeur ici. Il est un de mes élèves les plus forts cette année, rien à dire là-dessus. Mais il est d'une prétention insupportable, je vous jure. Et les prétentieux, tout comme les "y'ont", je les emmerde, big time.

Ce matin, Prof en Exil est venue pour me parler de lui mais dès que j'ai entendu son nom, je me suis senti devenir agressif. C'est là que j'en suis rendu.

Encore huit mois, en espérant que mes interventions resteront sous contrôle. Même PMT, qui en a vu d'autres, a été surpris de l'intensité de ma colère envers lui la semaine passée. Et un PMT impressionné, c'est un peu rare.

Je vous tiens au courant mais je peux vous dire que j'ai peur d'en saigner un plutôt que d'enseigner aux autres.

10 commentaires:

Prof malgré tout a dit…

J'n'étais pas du tout impressionné ; je "feakais" pour te faire plaisir.

Sans blague... Le p'tit gars, malgré une belle culture général et qu'il soit issue d'une bonne famille, a une cote 12. Donc, faut pas le prendre personnel s'il te les casse. Où je veux en venir? T'as qu'à dire qu'il est détestable, comme ça, tu peux le détester la conscience tranquille.

Le professeur masqué a dit…

Ventile, En Saignant, ventile! moi, j'ai une élève qui me donne les airs d'un moulin à vent!

Courage!

Zed Blog a dit…

Prof masqué,

Bien alors, je viens de comprendre ton billet d'il y a longtemps...

Pourquoi ne pas envoyer ces Don Quichotte sur une piste???

En Saigant,

Pour toi aussi... Et tout seul, puisqu'il semble trop avancé pour les autres, ce qui est possible et emmerdant si c'est le cas, et pour lui, d'abord! Pour lui! Rien de pire que l'intelligence et les connaissances qui ne servent à rien. Tu peux être sûr que l'agressivité va alors sortir et des plans pas trop iontéressants.

Juste comme ça, la corneille est l'un des oiseaux les plus intelligents (certains disent le plus évolué) et carnivore...

Comme je ne suis pas du milieu, c'est quoi une cote 12? Qu'est-ce que ça signifie, ces cotes? Ça m'intéresse l'éducation, comme vous pouvez le constater... Hihihi!


Zed :)

Zed Blog a dit…

En Saignant... désolée d'avoir ainsi ensanglanté ton pseudo! Zed :)

En Saignant a dit…

Zed: Une cote 12, c'est administratif. Ça sert à désigner un élève qui a de gros problèmes avec son comportement. Le fait de le désigner amène des sous à l'école pour lui offrir les services d'un psycho-éducateur, entre autres.

Pour ce qui est de son ennui, disons qu'avec notre petit projet avec l'Opéra de Montréal qui occupe une bonne partie de notre vendredi (et de notre jeudi de ces temps-ci), il n'a pas le temps de la ressentir.

C'est plus un problème dans l'attitude au quotidien que d'autres choses. Mais bon, je viens de rencontrer ma psycho-ed et mon orthopédagogue et ils ont fait un caucus juste pour moi. Je suis chanceux.

PM: Un peu "ventard" comme commentaire, non? :)

PMT: Je vais l'avoir... C'est le week-end, je suis positif!

Le professeur masqué a dit…

En saignant: et le plus rigolo est qu'ils perdent ces cotes en arrivant au secondaire. On commence à dépister les «cas problèmes» chez nous.

Une fois cela fait, il faut avoir le dossier de l'élève de son école primaire (s'il existe encore...), convoquer les parents pour établir un projet pour aider le gamin,voir avec les ressourves à l'école. Bref, presque trois mois de perdus.

Zed Blog a dit…

Ah!

Oké. Et cette cote va de 1 à... ? combien?

C'est clair qu'il a besoin d'un/e psy ou en tout cas d'aide.

Merci, En Saignant!


Zed :)

M. Gronde Lacolère a dit…

12 c estb pas parce-qu´il est plus tc que le 11, ce n´est qu un numero qui je ne veux pas dire grand chose. il y a une 3-4 cotes specifiques que l ont voit plus frequemment dans les ecoles regulieres, mais j imagine qu il y en a une pour chaque type d eleve ayant cree un precedent.

unautreprof a dit…

ah... je ne sais pas combien de cotes il y a, mais je me rappelle d'un élève qui avait une cote 99. Cote "atypique."
Clair de même.

Anonyme a dit…

Il faudrait que je me retienne à deux mains d'avoir une BONNE (dans le sens de << sa se peut que je manque de tact >>) avec lui et ses parents.
Si tu es si bon que ca a l'école mon petit, aide les autres qui sont pas aussi chanceux que toi.