mardi 21 octobre 2008

Les y'ont

C'est l'automne et quoi de pire qu'un automne maussade après un été baboune? Moi en tout cas, ça me donne envie de faire une montée de lait.

Combien de conversations ai-je eu dans ma vie qui se déroulaient comme suit:

-Vas-tu écouter la nouvelle série de XYZ ce soir?
-Mets-en, y'ont dit que c'était supposé être bien bon!

Ou encore:

-As-tu été voir le dernier film de ABC?
-Nan, y'ont dit que c'était un navet!

Une dernière?

-J'ai acheté le dernier album de Jean Narrache.
-Ah oui? Y'ont dit que c'était pas fort, fort!

Pourriez-vous, s.v.p., me présenter les y'ont? Vous savez, ceux qui évaluent l'art pour tous les autres? Ceux qui décident ce qui est bon ou ce qui est mauvais, sans rien n'avoir compris? On dirait que les y'ont sont là seulement pour les gens qui se cherchent une excuse pour ne pas regarder cela ou ne pas acheter ceci. Eux non plus n'ont rien compris.

L'art n'est pas là pour être évaluée. Elle est là pour être appréciée ou non et cela, selon les critères individuels qui nous sont dictés selon notre humeur, notre sensibilité du jour ou encore nos intérêts tout simplement. Il n'y a rien de bon et de mauvais dans la vie. Seulement des choses que l'on trouve bonnes ou mauvaises, voilà tout. Est-ce que ça veut dire ne plus s'obstiner, ne plus disctuter? Non, loin de là.

Ça veut simplement dire arrêter de se prendre pour l'un de ses y'ont et tenter d'apposer ou non notre "seal of approval " sur chaque création qui passe entre nos doigts et surtout, arrêter d'avoir l'impression que plusieurs personnes se soucient de notre opinion que l'on tient soi-même en trop haute estime.

Moi, j'aime un paquet de choses que les y'ont tiennent pour quétaine. Vous voulez des preuves?Voilà, je fais maintenant mon coming-out et je vous encourage à faire de même. Vous allez voir, c'est très thérapeutique. Vous êtes prêts?
  • Je regarde Occupation Double depuis le début de la série et j'ai toujours l'impression qu'ils s'aiment pour de vrai!
  • J'adore le CD de Tricot Machine car j'aime entendre ma Loutre chanter "J'ai tué le chasseur avant qu'il shoote...". Le mot "shoote" sonne si bien dans sa bouche.
  • Mais je ne me défile pas: j'aime toutes les autres tounes aussi. Des rimes qui m'accrochent, une tristesse aussi.
  • Mon péché du dimanche, c'est "La Cour des Grands" avec notre (mon) ami Gregory. Ils m'arrachent les larmes à chaque émission. Quelque chose à voir avec une jeunesse souriante et positive.
  • J'adore Grey's Anatomy. C'est pop mais du pop bien fait. J'aime leur sens de l'autodérision et les personnages qui sont bien construits pour une émission d'un réseau public.
  • Je suis encore incapable de réécouter les dernières minutes de Six Feet Under sans pleurer comme un bébé. Voir ainsi la vie résumée en mariages, naissances et morts me donnent l'impression que nous sommes seulement du futur engrais pour les plantes du cimetière.
  • J'adore "Dancing Queen", "Oxygène", "Le Jardin du Luxembourg" et un tas d'autres chansons que les y'ont ont qualifié de quétaines.
  • "Les Filles de Caleb" ont marqué ma jeune vingtaine, autant les romans que la série.
  • J'aime écouter les propos de Denise Bombardier. Je ne suis pas toujours d'accord avec ses propos mais je la trouve intéressante.
  • J'étais un fervent amateur du Doc Mailloux et de son émission. Et non, il n'était pas si pire que ça...
  • J'adore danser le Continental dans un mariage et lorsque je fais le "spinning move" entre chaque claquement de main, je me trouve particulièrement hot.
  • Je trouve encore aujourd'hui que Mitsou est une des plus belles femmes du Québec.
  • Je suis toujours ému par les chorégraphies de Mia Michaels, ma chorégraphe préférée de l'émission "So You Think You Can Dance".
  • Je trouve jouissif de chanter l'intro de cette émission: LA-LA-LA-LA, so you think you can dance, dance, dance, dance. Et ce, avec la voix la plus grave possible. Et quand j'atteints ma note la plus basse, je vois dans les yeux de Blondinette qu'elle est fière de son homme.
  • On a loué "Céline sur les plaines" et on a beaucoup aimé ça, en particulier la finale avec Ginette Reno.
  • J'ai été voir "Les Ex", la pièce de théâtre avec Patricia Paquin et Mathieu Graton et nous avons passé une soirée formidable.

Et pourtant...

  • J'ai trouvé "La Petite Vie" et "Le Coeur a ses Raisons" plates à mort, malgré ce que les y'ont en disaient.
  • Je n'aime pas Mara Tremblay.
  • Je n'écoute rien d'autre que le 98,5 FM, ce qui m'empêche de me tenir au courant des chansons les plus "in" de l'heure.
  • Je n'ai aucun intérêt envers Spider-Man, Hulk et tous les autres super-héros. Encore moins leurs films.
  • Je déteste Malajube.
  • Je n'ai jamais lu les grands classiques de la littérature française, italienne, slovaque ou rwandaise. Mais j'ai lu tous les livres de Mick Foley, l'ancien lutteur.

Vous voyez? Mes jugements ne rendent pas Tricot Machine meilleur ou Claude Meunier pire qu'il ne l'est. J'ai aimé ou n'ai pas aimé. C'est tout.

Allez, si vous passez par ici ce soir, demain ou dans une semaine, laissez votre trace et avouez, à votre tour, que vous avez aimé quelque chose qu'y'ont pas aimé.

Vous verrez, ça fait du bien. Bon, je vous laisse. Je dois aller éteindre mon Ipod. C'est "La Compagnie Créole" qui joue et j'ai peur que mes filles ne réussissent pas à s'endormir. C'est pour eux que j'avais mis cela, vous savez... not!

13 commentaires:

Yano a dit…

Patrick Norman, les retrouvailles de Claire, retourner dans mon patelin, Loft Story, surnommer ma blonde "bé", manger des céréales avec des guimauves.

Voilà un repos qui s'annonce léger.

Prof malgré tout a dit…

Mon top trois :

-Loft Story all the way et j’assume. Par contre, j’écoute des enregistrements (famille oblige), mais je ne manque rien!

-Jouer du Metallica avec le disque... debout. Si je restais assis, ça serait moins pire.

-J’ai une roche dans ma classe et je lui parle. Ça date d’avant Mademoiselle C., mais c’est tout aussi kétaine.

Mais j’avoue que je ne t’arrive pas à la cheville...

Benicio a dit…

J'ai lu la biographie de Ric Flair et j'ai presque ri au larmes. wooooooOOOOOOOHHHHHH

[Lµd] a dit…

Juste pour pousser un peu plus loin: «y'ont» dit que ton blog était pas mal... «pis» «y'avaient» raison! :p

allez, excuse-moi, je n'ai pas pu m'en empêcher! c'est vrai que certains tics langagiers (au-delà du fait que le y'ont explique pourquoi ne pas acheter ceci ou pourquoi ne pas écouter/regarder cela) tapent vraiment sur les nerfs!

bonne journée!

Mme Prof a dit…

Je suis une fan FINIE de Joe... Dassin.Et j'en fais écouter à mes élèves et ils aiment ça! Je suis en train de pervertir de futures générations avec Joe! :)

CAtharsis a dit…

Entièrement d'accord avec ton propos, il me fait penser à l'analogie de Robin Aubert lors de son passage à Tout le Monde en Parle. Essentiellement, les critiques sont ceux qui prennent plaisir à regarder les autres nager (avec difficulté) pour traverser la rivière. Lorsque les nageurs arrivent de l'autre côté, ils prennent un plaisir encore plus grand à leur dire comment ils auraient dû le faire pour aller plus vite, plus élégamment, etc. Bref, ils ne font rien d'autre que critiquer alors que l'autre, au moins, il essaie (tant bien que mal).

Mes anti-Y'ont:

- Occupation Double moi aussi (allègrement) et j'y ajoute le plaisir d'en discuter avec ma soeur comme si je parlais de gens que je connais depuis toujours!
- Voir et revoir les films d'ado des années '80: Breakfast Club, St-Elmo's fire, Pretty in Pink.
- Facebook :)
- Me recueillir à la petite chapelle après avoir déposé ma grande à la garderie.

Caboche a dit…

Je préfère écouter Aznavour qu’Ariane Moffatt et je n’haïs pas Joe Dassin dans l’Été indien. Ce n’est pas une critique de la chanteuse, c’est une question de goût personnel.
Il me semble que tout ça résume un peu la capacité d’assumer le fait d’être « out » devant les « y ont dit » que c’était « in ».
De plus, dans le domaine artistique, on aime ou on n’aime pas, ce qui est bien différent de poser un jugement sur l’œuvre qui nous est présentée.
Ce billet est rafraîchissant et combien libérateur!

M. Gronde Lacolère a dit…

j´aime vraiment beaucoup Joe Dassin. J- ai deja chanté Femme libérée de Dutronc(?)pour ma mere dans une fete de famille devant 50 personnes.Je suis allé voir la compagnie créole au centre bell et le son était pourris. Alors que je n´arrivais pas a m´expliquer pourquoi , je suis sorti de Tricot machine au Metropolis heureux et bien. C´est tout. Je ne me tanne pas de Grease, mais je sais pas si c´est quétaine, k´étais trop jeune quand il y eu les critiques sur le film, peut-etre meme pas né.

bibco a dit…

Utiliser le je quand on parle de ses goûts est une très bonne idée. "Je"n'inclus pas les autres et il donne le droit d'avoir ses opinions.
Pour ma part, j'essayais déjà à 13 ans de faire aimer Dick Rivers à mes copines lorsqu'elles avaient des peines d'amour, c'est dire...
J'aimerais ajouter que six feet under reste à ce jour pour moi la série télévisée qui m'a le plus accrochée. Les moments que mon chum et moi avons partagés en l'écoutant sont précieux et tout comme vous, la fin m'a bouleversée et je ne peux pas, moi non plus, l'écouter sans verser un torrent de larmes. Qu'est ce qui vient nous chercher dans ces derniers moments?...
La fin, la fin de quelque chose... Certains autres moments de cinéma m'ont fait cet effet; la fin de Heaven can't wait, au moment où le vieil entraîneur réalise que son protégé ne se rappelle plus et que c'est fini...la fin d'Edward aux mains d'argent... La mélancolie, qui atteint un niveau extrême dans six feet under, est un puissant effet de chagrin selon moi.
Ton billet était très intéressant et me rappelle de bons souvenirs, merci!

En Saignant a dit…

Merci à tous de vos témoignages et vos "coming-outs". En espérant que quelques-uns des "y'ont" sont venus faire un tour sur ce blogue.

Karakorom a dit…

Tout à fait d'accord pour plusieurs de vos dires Monsieur En Saignant, particulièrement concernatn les chorégraphies de Mia Micheals...
Surtout celle-ci :
http://fr.youtube.com/watch?v=QLkfdxZCZ9w
l'an dernier, après avoir vu cette chorégraphie, j'ai pleurer à chaude larme..

En Saignant a dit…

Bienvenue ici,

cher nouveau lecteur, je vous invite alors à aller voir ce "vieux" billet. Devinez quel était le numéro de danse dans le lien qui ne fonctionne plus en bas de la page?

http://lemondeensaignant.blogspot.com/2008/02/tre-l-pour-lautre.html

Jessi-k a dit…

-J'adore occupation double
-J'adore Britney Spears et je suis fière d'elle parce qu'elle a réussie à surmonter ses récentes épreuves
-Je trouve Céline Dion << fake >> et je déteste entendre dire :<< elle, elle est restée vrai à 100! >>
-Je déteste Joe Dassin et Robert Charlevoix