dimanche 13 juillet 2008

Clin d'oeil du week-end (vol.7)

Voilà, c'est fait. Je me suis à l'écriture de mon premier roman, grâce, entre autres, aux expériences littéraires que je vous ai faites subir ici-même.

Pour l'instant, je n'ai que quatre pages d'écrites, mais je compte bien arriver à mes fins. Est-ce que ça intéressera une maison d'édition? Allez savoir... Mais je suis loin d'être rendu là, anyway.

Et je vous livre en exclusivité les premiers mots, juste pour vous, parce que je vous aime bien.

Le néant était...

Est-ce que je vous aime, moi?

p.s. le prochain billet sera le centième. Je crois que le sujet s'impose de lui-même...

8 commentaires:

Zed Blog a dit…

Ce n'est pas pour te flatter, mais vraiment, tu ne les fais pas!

Zed ¦]

souimi a dit…

J'ai hâte d'aller au lancement de ton premier roman. On fera tout un party de pinottes en écales et de Cherry Blossom!

Yano a dit…

Quel beau projet!

Malgré la (non)longueur de l'extrait, on y décèle tout votre talent ;)

Le professeur masqué a dit…

Le néant était... vide... plein... rempli... masqué?

Une Peste! a dit…

Le néant était gorge de pigeon. Les néants étaient gorge de pigeon.

Gorge de pigeon, c'est gris bizarre mélangé avec bleu et une touche de rose. Comme le foulard de soie préféré de mère-grand. Ça sent la mami, la couleur gorge de pigeon. Sucré.

Un néant gorge de pigeon; le vois-tu comme c'est beau? En plus que d'être vachement 2ième degré.

;-DD

Zed Blog a dit…

Comme l'été claironne, je le vois trompette, ce néant. :D

Intellex a dit…

Si le sujet tourne autour des sapiens, alors le néant est dertal.
Je m'en tiendrai à ceci jusqu'au lancement.
:-)
...bon été !

Zed Blog a dit…

Et moi qui s'était abstenue de passer ce sapiens! Mais la tournure ici est tellement plus jolie que ce que j'avais en tête.

Quel bonheur, Intellex, de savoir que l'« esprit de bottine » (si je ne suis pas la seule à connaitre cette expression) est un peu partout sur la Toile!

J'ajoute donc à ce début de collection (et de livre, hein.. quatre pages) que si l'objet se promène trop près du néant, il perdra des plumes et se retrouvera en moins.

Ze:D