dimanche 27 avril 2008

Une vie comme Dora

Pour Loutre, Koala, Émile, Victor, Laurie-Ève, Léanne, Victoria et tous les autres que je ne connais pas...
Je suis inquiet pour vous parfois. Je crois que ça vient avec le rôle de parents. Je m'inquiète et vous envie souvent. Pour vous, rien n'est plus important que l'instant présent. Vous babounez lorsque votre soeur a pris la seule robe de princesse qu'il y avait dans le panier à déguisement mais vous vous réconciliez aussitôt que vous avez trouvé la couronne. Ou quand le camion que vous aimez tant est en possession de votre petit frère, juste au moment où vous vouliez jouer avec, je sens votre douleur présente et intense, comme si vous aviez perdu quelque chose à jamais. Pourtant, quand vous retrouvez ce vieux casse-tête que vous n'avez pas touché depuis de des lunes et surtout, des arc-en-ciels, votre sourire réaparaît.
Et en même temps, j'ai peur car je sais que la vie est plus compliquée que cela. Et je sais que vous n'y échapperez pas. Je ne sais quoi vous souhaiter, bien souvent...

Je vous regarde et ne peux m'empêcher de vous souhaiter une vie comme celle de Dora l'Exploratrice.

Votre vie sera remplie d'aventure, beaucoup plus palpitantes que les siennes. J'espère que vous pourrez les goûter toutes jusqu'au dernier morceau avec la même appétit qu'elle. Regardez-la allez, défiant les sorcières sur leurs balais, les lutins grognons et leurs ponts. Elle a parfois peur mais qu'un temps. Mais avant de vivre ces aventures, elle se prépare.À qui demande t'elle lorsqu'elle doit aller quelque part? À la carte, bien sûr! Vous devrez faire de même vous aussi. Mais ne craignez rien, votre carte, c'est dans votre tête qu'elle se trouve. Elle est remplie de tous vos souvenirs, drôles et tristes, que nous aurons vécu ensemble. Certes, certains voyages prendront beaucoup plus que trois étapes avant d'y arriver, contrairement à Dora, mais ce sont ces épreuves tout au long du chemin et non l'objectif qui vous fera le plus grandir. Un peu plus tard, je vous parlerai de la rose du Petit Prince mais c'est trop tôt maintenant.

Pourtant, ce n'est pas à cause qu'on sait où on s'en va que tout est facile, loin de là. C'est pourquoi, tout comme Dora, vous aurez un sac à dos.

Et tout comme Dora, il sera bien rempli. Vous y trouverez toutes nos valeurs, toute notre définition personnelle de la vie. Il vous sera très utile car quand vous serez devant une falaise qui vous paraîtra infranchissable, nous y aurons mis quelque chose pour vous aider. Et même quand nous ne serons plus là, car cela aussi arrivera un jour, vous pourrez continuer à le remplir à votre guise.

Mais, même ainsi équipée, vous ne pourrez pas tout faire seul. C'est pourquoi vous aurez besoin d'amis tels que Babouche.

Et vous saurez le trouver, cet ami fidèle, à travers toutes les personnes qui se retrouveront sur votre route. Vous n'aurez qu'à écouter votre coeur car lui, il ne ment jamais. Et cet ami sera pour vous un confident, une béquille, quelqu'un qui nous aide et surtout, que l'on aide en retour. Des personnes telles que vous auront l'embarras du choix, ne vous en faites pas. On vous a préparés du mieux qu'on pouvait.



Et si un jour Chippeur le Renard se met sur votre chemin, ce ne sera peut-être pas aussi simple que dans les émissions pour s'en débarasser. Mais persévérez et surtout, croyez en la vie comme nous avons essayé de vous montrer. Et vous verrez alors tout ce qu'elle a à vous offrir, obstacles ou pas.

Et à la toute fin, vous pourrez vous demander, comme dans l'émission, quel a été votre moment préféré. Vous savez quel sera le mien? Celui de vous avoir vu grandir et continuer à vivre à travers vous.

2 commentaires:

bibco a dit…

C'est joli comme tout :-)
Je pense souvent aux enfants d'aujourd'hui...En fait, comme j'ai un garçon de 24 j'ai commencé à y penser il y a quelque temps déjà... Lorsqu'il est né le monde commençait déjà à changer. La nonchalance qui avait caractérisé toutes ces années d'après-guerre et de flower power était révolue.
Aujourd'hui les enfants abordent un monde rempli d'interdit, de craintes et de réflexions. Tout ce qui fait leur monde peut être une source potentielle de danger, de la nourriture aux terrains de soccer synthétique (dernier danger en lice). On leur parle des dangers mortels de la sexualité avant de même savoir s'ils savent comment on fait ça, on examine leur assiette à la loupe avant de la leur donner, on hume et analyse chacun de leurs jouets...
Est-ce bon, mauvais? Je ne porte pas de jugement ce matin, je ne fais que mettre en contexte le fait que nos enfants aujourd'hui ne seront jamais comme nous étions. Il serait temps d'arrêter de comparer leurs attitudes aux nôtres ou celles de nos parents. Ils ont à vivre leur vie d'une façon bien différente et surtout, ils ont à contourner des obstacles et à vaincre des peurs que nous ne pouvions même imaginer.

Jhon a dit…

Merci Bibco :) Voilà qui reflète tout à fait ma pensée !