dimanche 21 septembre 2008

La braise


Ils ne savent pas encore comment me prendre, c'est clair. Depuis trois semaines que je m'éperdue à...


  • Les faire rire mais ils rient peu

  • Les allumer mais ils s'éteignent aussitôt

  • Les apprivoiser mais ils me craignent encore

  • Leur parler doucement mais ils n'écoutent pas toujours

Cette année, ils sont comme ça. Ils me testent timidement et je réagis tout doucement, par peur de les faire fuir. De toute façon, ils ne sont pas difficiles. C'est seulement qu'ils peinent à s'attacher, alors ils s'accrochent maladroitement.


Je les aurai, je le sais. Ce sera seulement un peu plus long que d'habitude. Mais j'ai tellement hâte qu'ils s'allument et qu'ils m'éblouissent.


Souffler sur le feu encore un peu. Patience, patience...



4 commentaires:

La Souimi a dit…

Je me sens un peu comme toi. Cette année, ça me prend un peu plus de temps. J'ai de la difficulté à oublier ces merveilleux élèves à qui j'ai enseigné pendant 3 ans. Ils me manquent et c'est la même chose pour eux, ils me le disent dans le corridor... Ils gradueront cette année.
Les nouveaux... J'trouve ça long, cette année, trop long.
Ça viendra sûrement. Je l'espère.

Zed Blog a dit…

Adopter un animal de classe, une plante de classe, des semis de classe, un truc qui réunirait tout le monde, est-ce que ce serait une bonne idée?

Zed ¦)

Prof malgré tout a dit…

Ouais! Vous pourriez m'adopter comme bête de compagnie.

Zed Blog a dit…

Et Roger comme plante?

Zed ¦)