mercredi 26 août 2009

Les réunions

Je déteste les réunions dans les écoles primaires. Surtout quand ça fait quelques années que je suis dans la même école. Les mêmes anecdotes, la même routine, expliquée encore et encore de façon presque... routinière. Et en plus, lorsqu'il y a un grand roulement de personnel comme dans notre école, située en plein milieu défavorisé où les riches, du haut de la côte, regardent les pauvres comme les clients du McDonald regardent les goléands. Amusants mais qu'ils mangent les miettes, pas ce qu'il y a dans mon assiette.

Donc, en trois journées pédagogiques, presque six heures de réunion. Et c'est là que mon manque de sommeil des dernières semaines me rattrape. Non pas que je m'endorme, loin de là. Je suis un enseignant, j'ai de la classe (la pognez-vous?). Non, c'est plutôt la petite voix qui se fait entendre en moi, rugissant, criant des obscénités devant toutes ces répétitions. Mais je vous fais grâce des détails.

Puis, viendra la rencontre des parents dans deux semaines. Là, c'est se sentir comme un poisson dans un aquarium. Ils nous scrutent, nous épient, tentant de comprendre ce que leur marmaille peut bien nous trouver. Moi, je leur joue toujours le même tour. Disons que le taux d'absentéisme parental à cette réunion est assez élevé dans notre milieu. Une année, le prof de première année avait eu un parent, un... Ce n'était plus une réunion, c'était une discussion. Imaginez en plus si le parent n'est pas du genre bavard, dix petites minutes et c'est terminé. Mais je m'égare.

Donc, le petit coup que je leur fais, c'est de demander à mes élèves de leur dire que leur enseignant ressemble à Brad Pitt. Je n'ai aucune idée si ça a une incidence sur le nombre de participants mais c'est mourant de voir les regards féminins déçus lorsqu'ils entrent dans la classe. Mais pour le reste, ça m'emmerde. J'enseigne aux enfants et je suis assez nul avec les grands enfants.

Donc, demain, ils arrivent. Je vais sûrement avoir un peu de difficultés à m'endormir ce soir, comme plusieurs pédagogues de la province. Et pour une fois, l'Héritier n'aura rien à voir dans tout ça.

11 commentaires:

Lionne a dit…

Je ne suis pas enseignante. Et je crois que la chose qui me rebuterais effectivement le plus dans cette profession n'est pas les enfants, mais leurs parents. Oh pas tous, mais plusieurs. J'en ai vu de toutes les couleurs au fil des réunions auxquelles j'ai assisté, j'ai même vu une classe bien pleine de parents de 3e année se transformer en session de chambre parlementaire. Le débat portait sur les projets de la prof pour l'année. Deux clans, dont un avec un ton méprisant et hargneux ! Pouah ! J'ai eu honte de mon statut ce soir-là. Mais il me semble que les pires, aux yeux d'un prof du moins, doivent être les parents... absents ?
Bonne chance pour cette réunion, que pour une fois elle te surprenne agérablement.

Drew a dit…

3 pédagos? Moi j'voulais m'ouvrir les veines après la moitiée de ma première..

Bon retour mec :-)

Marie-Michèle a dit…

Bonne chance pour la réunion !

Bien contente d'enseigner aux ados... et de n'avoir RIEN à faire avec les parents... Eux, j'aurai à faire avec eux quand je commencerai mes séances de thérapies avec les autres ados... *soupir*

Nadmo a dit…

Moi, ex-enseignante de présco, je me faisais un devoir de mettre les parents à l'aise, puisque la rentrée à la maternelle est souvent plus difficile pour eux que pour leur enfant. En milieu défavorisé, où l'école n'est pas souvent un bon souvenir, je devais les accueillir. Ce n'était pas toujours facile, mais je crois que je m'améliorais à chaque année.

Demain, pour la première fois, je n'aurai «pas de classe» ;-), je suis cp pour un contrat de 2 ans. C'est un petit deuil, parce que mon nouveau défi m'enthousiasme.

Bonne rentrée, l'Ensaignant!

Zed Blog a dit…

Dur, dur pour l'égo!

Ça ne te dirait pas plutôt de choisir quelqu'un d'épouvantable et de les voir ensuite se pâmer sur toi? ¦D

CP?

Zed ¦)

Imparfaite-et-alors a dit…

J'ai trouvé le moyen de rendre les réunions de profs plus agréables : je m'apportais tout ce que je pouvais de correction ou de travail et je le faisais. Au moins, j'avais un sentiment que le moment était utile. Sinon, dormir en accotant sa main contre son front pour cacher ses yeux est une option intéressante, testée et approuvée ! Et dans le pire des cas, il reste toujours l'option : « Désolée, j'ai un rendez-vous urgent de fin de journée, je dois quitter au plus tard à 16h30... » D'autre options possibles ?

Jacynthe a dit…

Alors ta semaine c'est bien déroulé? Apres tout les réunions tu as enfin vue tes jeunes :D

unautreprof a dit…

Je pourrais faire un copier-coller de ton message.
Même genre de milieu, même taux effarant d'absentéisme (il y a deux ans, on avait noté au tableau de la salle du personnel le nombre de parents présents dans chacune des classes et ça ressemblait à 2/20, 6/24, 4/22...)
Trop de réunions, trop de blabla, trop de changement de personnel.
Travailler dans sa classe pour se préparer? Utopique.

Zed Blog a dit…

Lonnnnngue réunion!

Zed ;)

L'ensaignant a dit…

Lionne: oui, les pires sont hélas les parents absents. c'est un crime de laisser les enfants à eux-mêmes car ils perdent toute motivation. Réussir pour qui? Pour nous-mêmes lorsqu'on a 12 ans?

Drew: Thanks Drew!

Marie-Michèle: si seulement le "switch" était plus facile à faire, je me lancerais dans le marché des ados demain matin!

Nadmo: Bonne rentrée, Mme la CP. J'espère que le changement dans vos orientations se fera sans douleurs...

Zed: Non, pas de CP pour moi. J'ai déjà exploré d'autres possibilités mais c'est du passé. On ne peut pas tenir un blogue et travailler trop fort en même temps. ;)

Imparfaite: Avec mon boss, les options sont plutôt minces... mais je prends le truc de la main aec plaisir.

Jacynthe: ça s'en vient, Jacynthe, ça s'en vient...

unautreprof: mets-en! et nous autres qui restont, on se sent parfois comme des caves ou des profs qui n'ont rien compris.

Zed: ça s'en vient, aussitôt que j'aurai retrouvé un peu d'énergie. Un bébé, ça bouffe du temps en crisse!

Air fou a dit…

Je viens de comprendre ce que signifie CP, grâce à ta réponse à la CP.

Pas vite, pas vite, des fois. Nulle, nulle, nulle dans les acronymes et abréviations. CLSC, c'est bien un supermarché, hein?

Zed ¦)