samedi 15 août 2009

Perséides

"Une larme perséide tombe du ciel, défigurée" -Arianne Moffat

Couché sur un banc de bois, les pieds dans le vide, je regarde le ciel, entouré d'êtres aimés. Elles sont là, au-dessus de nous, les étoiles filantes, volantes. Comme des milliers d'occasions ratées, elles existent, mais ne sont réelles que si on les voit.

Je repense à mon parcours et aux chemins que j'ai choisis. Contrairement à un grand poète anglais dont j'ai oublié le nom, j'ai souvent choisi le chemin le plus fréquenté, par peur de me tromper. Qu'aurait été ma vie si j'avais décidé de faire autrement. De saisir la queue d'une de ses étoiles filantes, fuyantes et de m'envoler avec elle?

Et ce soir, je pense à ces élèves qui entreront bientôt chez moi, comme des étoiles filantes, bruyantes. Sauront-ils reconnaître à leur tour dans l'horizon qui leur semble au bout du monde, ces petits morceaux lumineux comme autant de guides qui cherchent à nous amener ailleurs, plus haut que nous?

Heureusement, il y a toujours les êtres aimés et aimants.


6 commentaires:

Lionne a dit…

Oh ! tu es de retour... Et avec une fort jolie réflexion qui plus est. Trois petits paragraphes qui me poussent à réfléchir, encore.
Merci M'sieur ! Tu me sors de mes préoccupations actuelles tellement terre-à-terre. J'espère que les vacances ont été bonnes. Et que l'Héritier oublie parfois un boire la nuit. Bon retour !

Joulie a dit…

Ta réflexion m'amène ce matin à me demander si le choix dans lequel je m'embarquerai d'une journée à l'autre, s'il avait été fait plutôt, comment ma vie aurait-elle été aujourd'hui...

Drew a dit…

Esti! J'ai encore manqué les perséïdes cette année!

Zed Blog a dit…

Et eux, je me demande bien à quoi ils pensent et s'ils ont déjà commencé à y penser... à leur prochain prof! Souhaitent-ils pouvoir passer plus de temps dans la lune?

Bon retour!

Zed ¦)

L'ensaignant a dit…

Lionne: Oui, les vacances ont été bonnes. Oui, l'Héritier oublie souvent un boire la nuit. Oui, je suis de retour. Merci pour les bons souhaits...

Joulie: Désolé pour la naissance de doutes chez toi, ma belle...

Drew: J'aurais-tu oublié un trémas, moi-là?!? Salutations, l'ami.

Zed: Mais ma chère Z, je leur permets de passer du temps dans la lune, d'abord qu'ils me regardent durant ce temps... ;)

Munda Coach a dit…

WoW! C'est magnifique ce texte...une beauté à lire...et à réfléchir..Merci!