vendredi 22 mai 2009

Le silence est dehors

Elle a les cheveux teints blonds platines, une boucle dans le nez et une autre dans le nombril. Comme elle est ado, elle se met souvent les adultes à dos. Elle aime mieux s'affirmer que s'la fermer et je l'aime ainsi.

Sa formatrice en chant dans le projet de notre école lui a fait quelques remontrances ce matin. Elle a reçu un deux minutes pour cruisage excessif envers un petit garçon troué au sourcil. Les hormones qui travaillent encore plus fort dans les moments de stress.

Elle était sur la scène avec les autres chanteurs mais avait les bras croisés et ne chantait plus. Si on était pour empêcher son coeur de chanter la pomme, elle se tairait tout simplement semblait-elle nous dire. Je l'ai ammené dehors.

Nous avons traversé la rue et nous sommes appuyés contre la barrière qui empêche de plonger dans le Canal Lachine. Un paysage urbain nous entourait, meublant le silence de vombrissements de moteurs. Mais le silence finit toujours par trouver son chemin de toute façon.

Dix minutes, le visage caché par ses mèches platines, de fines larmes de frustration coulant sur ses joues. Je la regardais du coin de l'oeil après lui avoir confié qu'on ne rentrerait pas dans la bâtisse avant qu'elle se soit calmée mais qu'elle avait le droit de prendre le temps qu'il lui fallait. Une intervention passive mais où se jouait un bras de fer. Allait-elle flancher ou me faire poireauter plus d'une heure à feindre un intérêt démesuré pour mon cellulaire, moi qui ne suis pas de cette génération.

Puis, elle a tassé la mèche de son visage et fixé son regard sur les vieux bâtiments désaffectés de la rue St-Patrick.

-Tu es prête à entrer?
-Oui.

Je lui ai gentiment tapoté le dos en lui rappelant que parfois, même si ça fait chier à entendre, on est souvent sévères avec les gens qu'on aime.

Mais parfois, pas assez souvent, on sait aussi respecter le silence de leurs petites rénovations intérieures.

5 commentaires:

Drew a dit…

Et Toc!

Quoique dans mon cas le silence prolongé est jamais bon signe...

J'adore ce billet mec!

Galadriel a dit…

Wow!
Je trouve que c'est une belle histoire.
Des fois le silence est d'or, la parole est d'argent.
Très beau texte!

Prof Malgré Tout a dit…

J'espère que t'en a profité pour fumer une clope.

Sans blague, ça m'étonne que la formatrice l'ai ramassé...

J'suis trop dedans... J'suis en train de bosser sur des musiques de transition et des scénarios de rechange pour faire face à l'absentéisme religieux. Je sens qu'on va en avoir besoin.

L'ensaignant a dit…

Do the Drew: Moi? Le silence? Ça tient du miracle c'te histoire-là.

Galadriel: Merci beaucoup. Vraiment apprécié.

PMT: Si tout le monde se calme les ardeurs, on devrait avoir un maudit beau show. Les enfants ont fait leur part jusqu'à maintenant, ne trouves-tu pas?

Prof Malgré Tout a dit…

J'suis d'accord! J'ai eu quelques bonnes idées devant le clavier hier soir. J'crois que j'étais à peine au deuxième scotch.

À tout à l'heure.