dimanche 6 septembre 2009

Le pouvoir des mots

J'ai un kid qui a une coupe Beatles de 1963, intemporelle. Un énergumène populaire en classe par l'originalité des niaiseries qu'il invente pour faire rire les autres. Et le p'tit maudit, il me fait rire aussi. Vu sa religion, et parce que c'est facile à retenir, je l'appellerai le Témoin.


Vendredi après-midi, j'amène les enfants au gymnase pour se taper un mini-tournoi de soccer. Parce qu'ils ont bien travaillé pour une première semaine et surtout, parce que la réputation qui les précédait annonçait tout le contraire.


Lors de la dernière partie, mon regard est attiré vers deux mains qui s'agitent en tout sens et qui se rapprochent de moi. Je tourne la tête et le voit, suivant la ligne de touche, marchant au rythme d'une musique que seul lui entend, se secouant les mains à la manière d'un danseur de Charleston, le sourire bien accroché aux lèvres. Tellement concentré dans sa routine que le ballon qui siffle à ses oreilles ne le dérange même pas.


Je décide alors de tester une phrase bien connue, souvent efficace, afin de vérifier si elle transcende les religions pour rejoindre le ti-cul orgueilleux à l'intérieur de lui.


-Témoin, viens ici!

-Quoi?

-T'es pas game de traverser le terrain en imitant une poule.


Il me regarde, le doute dans le regard. Et soudainement, un sourire s'accroche à ses lèvres et il part à courir, battant l'air de ses bras recroquevillés et traverse le terrain en plein sur la ligne du milieu, dérangeant le jeu et s'attirant des regards où se mêlent les points d'interrogation et d'exclamation.


Je vais avoir du fun cette année.

14 commentaires:

Le professeur masqué a dit…

Je parie souvent avec mes élèves et, quand ils perdent, ils doivent se rouler par terre en faisant Ouaf! Ouaf! Peux-tu croire qu'ils le font?

Angelika a dit…

Oufff! ça promet oui. Bon courage ;-)

Lionne a dit…

Nous allons tous avoir du fun par procuration ! Ça va donner des récits savoureux.

Drew a dit…

Pffff rien là! :-P J'fais ça à toute les fois que je traverse la 40 à pied

Prof Malgré Tout a dit…

Héhé... Il est cool ce kid. J'crois pas qu'il soit 100% pratiquant. Il me semble qu'il était déguisé à l'Halloween l'an dernier.

Je me demande s'il est encore hypocondriaque. Il a tellement de potentiel pour être comédien, mais le trac risque de l'achever. Il est du genre à changer de couleur dans un examen en musique et de se plaindre de douleur au coeur... Imagine au théâtre.

Un beau défi...?

La_Minicia a dit…

Wow, les enfants et le manque d'inibition! Si tout le monde était comme eux, on arrêterait d'avoir peur du ridicule qui, la preuve en est faite avec ton élève-poulet, ne tue pas! On s'en porterait probablement tous mieux! Tu vas avoir du plaisir cette année!

Une Peste! a dit…

Moi, je pari des sacs à surprises.
Plus j'ai raison, plus le sac est gros.

Je dois bien être rendu à 182$ ...

lebarbareerudit a dit…

Génial. J'adore ces jeunes qui n'ont pas peur du ridicule. C'est si facile de suivre la masse, le clan, alors qu'on a tellement plus à gagner d'en sortir, de prendre des risques!

J'espère que trouver un, cette année…

Air fou a dit…

Trop cool, ce petit garçon!

¦D

L'ensaignant a dit…

PM: elles sont attachantes, ces petites bêtes-là.

Angelika: bah, on va avoir du fun, tu verras...

Lionne: je crois bien que oui.

Drew: tu aimes vivre dangeureusement, à travers ces p'tits crisses à casquette dans leurs Honda.

PMT: un autre ;)

Minicia: le manque d'inhibition m'a coûté une réputation dans ma petite ville natale. On s'en reparle un de ces quatre. ;)

Peste: manipulatrice!

Barbare: mais à cet période de leur vie, c'est beaucoup plus sécurisant de se fondre dans la masse. Et ça nous prive de moments savoureux comme celui-ci.

AirFou: ma nouvelle idole!

Petit Pingouin a dit…

Ce qui est assez super aussi, c'est quand c'est moi qui fait la poule... ou l'équivalent. Les nouvelles élèves me regardent comme si j'étais une extraterrestre et les anciennes se bidonnent.
J'aime bien briser leur image de ce que devrait être une prof de 50 ans; ça en aide quelques-unes à briser l'image de ce que doit être une fille parfaite...
Et je n'aime pas la perfection, je trouve que c'est artificiel et que ça brise des vies!

Anonyme a dit…

J'aime bien l'idée de Petit Pingouin. Pour une fois, ce ne sont pas les élèves qui doivent faire "des bassesses". Se rouler par terre en faisant ouaf, faire la poule ou autre singerie ne doit pas être donné seulement aux élèves.

Bravo Petit Pingouin.

Darky! a dit…

Tout ce que j'espère, c'est que dans quelques années il pourra encore surprendre de cette manière en ayant acquis toutes les armes pour avancer dns la vie!

La_Minicia a dit…

Ma curiosité est piquée! Qu'elle est donc cette réputation?!