mercredi 19 novembre 2008

Suggestions de lecture

Je suis plutôt absent ces jours-ci. De corps et d'esprit. Trop occuper pour expirer et inspirer pour me laisser inspirer par autre chose que mon groupe passif, ma zoo à la maison et mon petit projet personnel qui est, ma foi, de moins en moins petit.

Mais je vous lis, dès que j'en ai une chance. Pas le courage de m'attaquer à un "100 questions, aucune réponse" mais je vous lis, toujours.

J'aimerais d'ailleurs profiter de l'occasion pour faire le tour avec vous de ce que plusieurs se plaisent à identifier comme leur "blogroll". Il s'agit de blogues qui sont sur mon flux et que je lis régulièrement, rattrapant parfois jusqu'à une dizaine de messages de retard dans une soirée, selon mon niveau de paresse.

Enidan: La très productive blogueuse nous jase de tout et de rien, avec ce petit quelque chose dans sa façon d'écrire qui me fait y revenir souvent. J'y fais souvent des découvertes. Certaines que j'aime (Le Vide et tout le trip Sénécal qui a suivi) et d'autres moins (Bashung et son Bleu Pétrole). Mais n'est-ce pas là toute la beauté de la chose? Se faire offrir et décider si c'est pour nous. Et elle est si généreuse qu'on a vraiment le choix.

Zed: Une vieille connaissance de ma jeune vie de blogueur. Je la considère comme notre conscience sociale à tous. Elle est la femme de toutes les causes, offrant son esprit ouvert et sans jugement à qui veut bien l'accepter. Et il recevra en retour une oreille attentive. Et beaucoup d'amour aussi. Un être d'exception qui fait de son blogue un endroit exceptionnel où aller réfléchir et surtout réagir, comme elle aime bien qu'on le fasse.

Amour, vertiges et chlorophylle: Alors là, je suis vraiment plus petit qu'un petit doigt lorsque je visite ce blogue. Parce que c'est un univers que je ne connais pas. Parce que ça parle de Martini et de Dry Gin et que je n'en bois pas. Parce que je n'en suis pas. Pourquoi y aller, alors? Parce que c'est écrit avec une honnêteté déroutante dans une langue fort bien tournée. Il ne sait pas que j'existe je crois bien. C'est mon côté voyeur qui ressort. Et je ne connais pas de plus belle place pour le faire.

Hortensia: Une des premières à laisser un commentaire ici. En vérité, elle avait échappé des miettes de pain que les oiseaux n'ont pas mangées. Et je les ai suivies jusque chez elle. Et quelle découverte ce fut. Rarement le quotidien du monde de l'éducation aura été mieux décrit. Avec ses petites incursions dans le monde de la politique, elle nous offre ses opinions qui divergent parfois des nôtres, mais qui restent toujours aussi intéressantes à écrire.

Missmath: Ici, ça parle pédagogie pas à peu près. Mais pourtant, elle réussit à rendre ce sujet aride des plus intéressants. C'est un des seuls blogs où je vais pour apprendre des trucs. Non pas que je sache tout mais pour apprendre, ça m'a toujours pris un prof qui m'intéressait et elle le fait de belle façon. Beaucoup de talent.

CArthasis: Une amie d'enfance. Je l'ai découvert dernièrement après qu'elle soit venue faire un tour chez nous. Je vais sur son blogue parce que je retrouve les mêmes caractéristiques que je voyais chez elle à l'époque: exigeante avec elle-même, perfectionniste, possédant le verbe facile, un humour toujours présent entre deux voyelles. Un peu comme des retrouvailles hebdomadaires.

The B: Un autre ami d'enfance. Sur ce blog, c'est le coeur qui parle, son coeur. Ses écrits sont tellement honnêtes que c'en est parfois renversant. Dans l'épreuve qu'il nous raconte quotidiennement, il ne cherche pas à être un héro. Il nous fait part de ses bons coups, de ses faiblesses, de son quotidien. Comme quelqu'un qui a toujours quelque chose à dire mais qui est toujours intéressant. Allez-y et vous verrez, vous resterez accrochés. Mon coup de coeur des derniers mois.

Gooba: Une autre vieille connaissance. Elle n'écrit plus aussi souvent qu'avant, sur son blogue et sur ceux des autres. Je la soupçonne quand même de venir faire de petites escapades ici de temps en temps. Avez-vous déjà tombé en amour avec un appart que vous aviez visité? C'est ce qui m'est arrivé chez elle. Ses mots, son absence totale de peur du ridicule, ses petits clins d'oeil... OK, je l'avoue, je m'ennuie un peu!

Intellexuelle: Le talent, tout simplement. Combien de fois ai-je eu le goût d'acheter sa camisole et de la porter fièrement? OK, j'exagère peut-être un peu. Son écriture, ses mots toujours magnifiquement choisis, sa belle sensibilité. Mais bon, je ne vous apprend rien, je le sais bien. Elle a mis la pédale douce dernièrement mais j'aime bien aller y faire une saucette de temps en temps, histoire de voir où elle est rendue.

Daniel Rondeau: Qu'il me fait souvent sourire celui-là. Je pense bien l'avoir aperçu cet été dans un camping en Estrie mais je n'ai pas osé. Il manie le verbe et la virgule de manière fort habile. Je me retrouve un peu dans sa manière d'écrire. Ouais, je sais, c'est prétentieux mais bon. Parfois, je suis impressionné sur l'impact de ses courts billets de quelques lignes qui sont plus efficaces que mes longs écrits. Un bijou.

M. Gronde Lacolère: Le seul blogue écrit avec un clavier espagnol je crois bien, mais en français. J'ai eu la chance de le connaître avant qu'il se mette à écrire. Et je retrouve dans son écriture la même personnalité attachante qui m'a fait l'aimer. Une conscience sociale accompagnée d'un humour incisif. Ici, rarement de mots inutiles. J'adore. Courez lire son périple mexicain et je vous défie de ne pas avoir un sourire accroché aux lèvres.

Marie-Andrée: Ici, on jasait autrefois de rénovation de maison mais maintenant, on assiste, plus rarement qu'avant, à une véritable rénovation intérieure. Un rappel que tout dans la vie peut changer. Son auto-dérision n'a pas son égal sur le net, j'en suis certain. Combien de sourires m'a-t-elle accrochés parce que j'imaginais la scène et le ridicule qu'elle devait ressentir. Une autre qui a ralenti le rythme mais bon, la qualité reste toujours la même.

La Souimi: Ah, elle... Vous vous cherchez une amie? Une source d'inspiration? Ou simplement quelqu'un à qui donner et de qui recevoir, beaucoup? Elle est pour vous. Ses nombreux coups de coeur et ses rares coups de gueule sont toujours un délice pour les yeux. Et la fameuse armoire de son Pops. Mais bon, j'arrête d'en parler de cette foutue armoire, mais je ne peux m'empêcher d'y penser. Quelle belle image.

Miss Klektik: Si certains blogues sont comme des romans pour moi, le sien, je le lis comme un recueil de nouvelles. C'est souvent court mais la qualité compense largement pour la quantité. Une des plus belles plumes du web à mon avis, toutes catégories confondues. Elle sera publiée un jour, j'en suis certain. Et je serai le premier à en vouloir un exemplaire, signé! On arrête chez elle comme on boit un espresso et on y fait le plein de compassion. Magnifique. Et les photos sont pas mal non plus...

Prof Masqué: Lui, c'est mon cerveau qui vient s'abreuver chez lui. Que de choses intéressantes il nous apprend sur le monde de l'éducation et la politique en général. Un blogue qui est resté vrai sur ses origines. Parfois, il nous surprend à nous montrer une belle sensibilité qui nous touche énormément, moi et Blondinette. J'admire beaucoup son esprit de synthèse que je ne possède pas.

Circé: Ici, pas de liens parce que plus de blogue. Je suis pourtant incapable de l'enlever de mes flux. Elle existe quelque part sur la blogosphère, je le sais mais j'ai perdu ses coordonnées. Alors, faisant une Claire Lamarche de moi-même, je l'invite à m'écrire le plus rapidement possible car j'ai plusieurs mois de lecture à reprendre chez elle. Mais ça ne me fait pas peur, ses mots sauront me charmer, comme à chaque coup. Un grand et un beau coeur...

La Peste: Attitude, man! C'est le blogue où la personnalité de l'auteur ressort le plus. Et maudit que je l'aime. Blondinette adore lire ses écrits et moi donc. Biker, fille d'opinion, de controverse, on ne s'ennuie jamais chez elle. Et le tout écrit de façon unique, avec des expressions bien à elle, qu'on croirait l'entendre dire tout haut. Elle me fait toujours sourire.

PMT: Mon petit cinq minutes de bénévolat. Mais non, je l'aime bien, notre blogueur malgré tout. Il a une façon de nous raconter notre quotidien qui est unique. Et en plus, ses histoires sont vraies, je peux en témoigner. Il fait tout pour m'attirer dans un Yullblog quand je sais que dans le fond, tout ce qu'il veut, c'est un lift de retour. Avis: si vous n'aimez pas la controverse, ce blog n'est pas pour vous.

Yano: Un autre qui a une façon bien unique d'écrire, à ma grande joie. Combien de fois il nous a fait rire avec ses histoires et ses clins d'oeil à sa chouchoune chérie. C'est le genre de blogueur que nous voudrions tous avoir comme ami, ce qui en ferait deux dans mon cas... Une écriture contagieuse qui vous donnera la plus belle des maladies: le rire. À lire souvent et avec aucune modération.

Alors, bonne lecture...

13 commentaires:

Morgane a dit…

...
Suicide blogosphérique.

Il arrive des moments, des murs qu'on peine à traverser, dont on ne trouve pas la porte.

Il arrive des moments où l'on ne souhaite pas que nos efforts, mais surtout nos ratés se retrouvent projetés dans l'univers, à la face du monde.

Il arrive un moment où le nombre de nos lecteurs nous effraie et que l'on retourne dans nos terres, dans ces eaux troubles, pour guérir, reprendre des forces, pour "fauter" aussi.

Tu as raison, je suis encore sur la Toile. Et j'y apprécie mon anonymat. Mais tes mots sont un baume pour les coeurs saignants.

Alors pour toi, je laisse ces cailloux derrière et prend le risque d'ouvrir plus large mon univers.

Morgane, alias Circé

Missmath a dit…

Je suis bien touchée par ce magnifique bouquet de fleurs que je trouve ici. Merci.

Un collègue m'a donné une dictée terrible aujourd'hui et je ne sais pas pourquoi, cette dictée m'a fait penser à toi :

"Un saint sain ceint d'or apposa son seing sur mon sein."

Yano a dit…

Wow! Trop d'honneur! Merci de ce gentil commentaire qui fait bien plaisir à lire, cher hémogloprof.

J'espère que vous ne deviendrai pas aussi rare que la Gooba dont je m'ennuie moi aussi.

Au plaisir, l'ami :D

Miss Klektik a dit…

Que de bons mots pour mon univers, je t'en remercie. Il est toujours aussi agréable de m'arrêter chez toi. Et que dire de ta façon de raconter qui continue de me faire sourire depuis ma première lecture...

Une Peste! a dit…

Merci.
C'est très, très, très apprécié.

:-))

La Souimi a dit…

Merci! Tu es très, très gentil! Tes bons mots font du bien.
Sais-tu quoi? Le Pop n'ouvrira pas son armoire cette année. Il est présentement en Asie, au Viet Nam et il reviendra sous peu. Pour Noël, je devrai ouvrir ma propre armoire puisque c'est moi qui ferai le party de Noël. Un Pop a bien l'droit de se reposer un peu...

Le professeur masqué a dit…

Moi, une source pour les cerveaux? Si tu savais à quel point je déconne avec mes p'tits de première. Tu me donnerais 10 de quotien et encore! Merci du compliment. En ces temps de tranquillité et de lecteurs silencieux, il me fait un grand bien.

CAtharsis a dit…

J'apprécie tout autant nos retrouvailles.

psst! La gentillesse de ton propos me touche beaucoup :)

Hortensia a dit…

Wow! Il n'y a pas si longtemps, je me demandais justement si on aurait un jour droit à un nouveau «100 questions et aucune réponse». Voilà que je l'ai, la mienne de réponse. Merci pour ce clin d'oeil. Je me trouve en fort belle compagnie dans cette liste. Pis, en passant, être toujours d'accord sur tout, ce serait bien plate.

Zed Blog a dit…

Cher toi...

Ton grand coeur est bien toujours là, qui m'a attirée ici la toute première fois.

Il est vrai que je m'occupe des droits fondamentaux de la personne, des animaux et de l'environnement. Sur mon blogue, surtout des droits fondamentaux de la personne.

Je te remercie de l'avoir, ce coeur-là, et de le partager avec nous. Je suis juste une Zed qui fait de son mieux, tu sais. J'aimerais me voir aussi grande que tu me vois à travers tes yeux.

Bonne fin de semaine à toi et ton zoo!

(Ici, c'est un hôpital pour chats et je suis en retard dans tout. Je retourne à la course vers me surgences!)

Zed xox

M. Gronde Lacolère a dit…

Merci! j´apprécie les commentaires que tu laisse, doutant parfois a savoir si tu es sarcastique ou pas, ha ha!Sans blague, merci pour la lecture.
Au fait, dans 3 jours je suis de retour a ma connexion videotron haute vitesse et sans emploi, alors n´hesite pas a m envoyer ton roman si le coeur t en dit.

Gooba a dit…

Je te déteste... Tu me fais revenir sur une décision que je venais de prendre. Sadique.

¤Enidan¤ a dit…

Merci pour le clin d'oeil !!