mardi 25 novembre 2008

Comment j'ai réduit la poitrine de Paris Hilton en chassant un chat

On fait tous et toutes des gaffes dans la vie, non? Que ce soit échapper un pot de mayonnaise, se cogner le genou contre la base du lit ou encore devenir ami avec PMT, chacun a son moment de peu de gloire.

Mais réjouissez-vous car je crois que ce matin, j'ai peut-être fait la gaffe parmi les gaffes. Un peu comme la maman gaffe, si vous aimez mieux. Je m'explique.

Je sors de chez moi et le chat de la voisine est encore couché dans notre plate-bande. Oui, oui, je sais, ce nom me fait aussi penser à une mauvaise baise. Donc, le chat est couché dans la plate-bande et j'en ai assez. Ça fait trois ans qu'il a adopté ce refuge comme sa maison de jour et on a beau tout faire, on ne réussit pas à s'en débarasser. Mais ce matin, il était un peu tanné le monsieur.

Je m'élance vers lui, perdant presque l'équilibre sur la neige-bouette qui tombait en criant comme un forcené. Oui, oui, je sais, ce nom me fait aussi penser à une naissance provoquée. Donc, je cris comme un malade et le chat m'apercevant part à courir vers la rue.

Le voisin promenait son chien juste à ce moment-là et lorsqu'il aperçoit un morceau de viande courant à toute allure qui n'est pas un jambon pressé, il part à ses trousses à son tour. Mais voilà, une voiture s'en venait et mon voisin aime beaucoup son chien. Des rumeurs dans le quartier courent à son sujet mais comme je ne suis pas très rapide, je n'ai jamais réussi à les rattraper.

Donc, mon voisin s'élance après le chien qui lui, court après le chat. Je résiste à l'envie de partir à mon tour à courir après le voisin. Mais je pense tout de même que lui qui est facteur de métier, ça doit lui sembler tout bizarre de courir après un chien.

L'automobile qui arrive tout rapidement dans notre rue toute lente freine du mieux qu'elle le peut mais sous l'effet de la "slush paspire", elle dévie de sa trajectoire et enfonce l'automobile du voisin d'en face. Tout ça en quelques secondes.

La femme du propriétaire sort sur son balcon aussitôt, comme si elle attendait qu'il se passe quelque chose ou que je me penche pour déposer ma boîte à lunch sur la banquette du passager. Il faut expliquer que j'ai toujours un cul formidable lorsque j'accomplis ce geste. Donc, elle sort et glisse sur le trottoir devant sa maison. La situation aurait pu être comique si elle ne s'était pas cognée la tête sur le ciment.

Son mari sort de la maison en courant et s'agenouille devant elle, les deux genoux dans la bouette blanche. Il sort son cellulaire et signale le 911. Moi, je n'ose pas partir travailler. Après tout, c'est mon cri primal qui a causé cet émoi.

L'ambulance arrive et son mari, qui est pilote d'avion, insiste pour monter avec sa femme, le brave. Or, il était supposé partir vers l'aéroport quelques minutes plus tard pour conduire le vol Montréal-San Francisco en fin d'avant-midi. Il ne sera pas du voyage.

Heureusement, son remplaçant est sur place. Mais voilà, c'était son anniversaire la veille et il a un peu bu. Qui n'a pas fait ça? Or, en plus d'être épuisé et d'avoir un mal de bloc terrible, il s'agit de son premier vol depuis ses longues vacances qu'il avait eu la brillante idée de prendre en novembre.

Monsieur s'élance donc de la piste de décollage armé de son manche dans le cockpit. Derrière lui, plus de cinq cents passagers retiennent leur souffle, prêt à admirer Montréal et surtout, espérant avoir une courte vision de l'échangeur Turcot, espérant comprendre du même coup comment ils vont le rénover sans foutre le bordel sur l'Île.

Le voyage se déroule quand même bien, à part pour les hôtesses de l'air chargées de faire la liaison avec le cockpit, vue l'odeur de fond de tonne qui se dégage de notre odorant pilote.

À quelques dizaines de kilomètres de la Californie, notre Bozo s'endort au volant. Et il dort, et il dort jusqu'à plus fatigue (dérivée de l'expression "jusqu'à plus soif", qui peut donner de drôles de résultats comme: baiser jusqu'à plus excitation ou encore écrire jusqu'à plus idées...)

L'avion perd rapidement de l'altitude et se dirige tout droit vers le bureau de Mister Bigboobs, éminent chirurgien plastique. Or, Mr Bigboobs est en pleine lecture de dossier lorsqu'il apperçoit le boeing 747 se diriger droit vers la fenêtre de son bureau. Lui qui est un habitué des ballons et des montgolfières, il est un peu perdu, le pauvre. Et le dossier qu'il a dans les mains tombe par terre d'effroi.

De retour dans l'avion, notre pilote se réveille doucement, s'étire le manche et reprend son manche. Il regarde par la fenêtre et sa vision remarque quelque chose de bizarre. Une édifice s'approchant à vive allure avec un monsieur à moustache lui faisant de grands signes. Il tire sur son manche et hop, l'avion reprend de l'altitude. Les passagers seront tous sains et saufs, au cas où vous seriez trop embarqués dans ce marathon de lecture.

Notre chirurgien sort du bureau, haletant, et court se chercher un café. Pendant ce temps, Miss Luvyou, la secrétaire éprise de lui depuis des Lunes, se dirige vers son bureau et replace les dossiers sans prendre soin de s'assurer que les "plannings" de chirurgie se retrouvent dans les bons dossiers.

Donc, un de ces dossiers appartient à l'Héritière. Elle avait pour but de subir une augmentation mammaire pour mieux paraître dans son prochain Home Video, qu'elle tournera pour son copain et elle uniquement, comme il se doit. Mais juste au cas où il devrait de nouveau se retrouver sur le web par mégarde, elle désirerait un peu plus "d'accent" dans la grammaire de son haut de corps.

Donc, Miss Hilton arrive quelques jours plus tard et en sortant de la table d'opération, elle est un peu surprise d'apercevoir, au lieu des deux melons qu'elle avait choisi avec soin, deux petites figues qui la regardent avec frayeur.

Heureusement, en arrivant à la maison, elle prend son chat sur sa nouvelle tablette et le flatte avec amour.

Je suis donc quitte avec la race féline...

14 commentaires:

Morgane a dit…

C'est ce qu'on appelle filer son texte :)

Yano a dit…

La théorie du chaos expliquée aux enfants ;)

Une Peste! a dit…

Je suis en train de mourir cette nuit: je tousse, je râle et je souffre. Un rhume d'homme.

Je souffrais, donc.. jusqu'à ton texte de chat, de plate-bande et de seins d'héritière.

Merci pour cet éclat de rire. Je vais survivre jusqu'à demain, finalement.

;-P

Charlotte Moderne a dit…

Ce texte est tout simplement savoureux! Qui sait c'est la faute à qui pourquoi j'ai un voisin malpropre!

Caboche a dit…

Il ne faut pas jouer aux dominos avec un chat.

Merci pour ce grand éclat de rire en cascades de Montréal à San Francisco.

Prof malgré tout a dit…

T'as écrit ça sans scotch?

Wow...

Ti-Brin a dit…

Wow-e. Excellent...
merci!
A la lecture de ton texte, je t'ai
ajouté sur mon blogroll.

Je réitère, merci!
Ti-Brin
uneautrenuit.wordpress.com

En Saignant a dit…

Morgane: Ce n'était que raconter une histoire vécue, tu sais... :)

Yano: Pas certain que je l'expliquerais aux enfants. :)

Peste: Je ne me connaissais pas ce genre de pouvoir. Tu m'émeus!

Charlotte Moderne: Ouais, ou pourquoi PMT s'est ouvert un blogue? Un tas de questions comme cela, plein de points d'interrogation...

Caboche: "If you're going to San Francisco..." Wow, ça, c'est une destination!!!

PMT: Oups, tu étais là!!!

Ti-Brin: Bienvenue ici. Merci des beaux commentaires et merci pour la présence sur ton blogroll. Au plaisir!

CAtharsis a dit…

Merci pour les rires!

The B a dit…

N'est-ce pas ce qu'on appelle ''l'effet papillon''? Ne faudrait-il pas parler ici d'effet chat?

Anonyme a dit…

Hello. And Bye.

Anonyme a dit…

webbased switzerland highlights kalamazoo messico zeno rajasthan staffed foreseeable trainingthe concurrent
lolikneri havaqatsu

Anonyme a dit…

Validate Our True Prices at www.Pharmashack.com, The Famed [b][url=http://www.pharmashack.com]Online Dispensary [/url][/b] To [url=http://www.pharmashack.com]Buy Viagra[/url] Online ! You Can also Bode to Stupendous Deals When You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/cialis.html]Buy Cialis[/url] and When You You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/levitra.html]Buy Levitra[/url] Online. We Also Be struck next to a Stupendous Generic [url=http://www.pharmashack.com/en/item/phentermine.html]Phentermine[/url] In pull up stakes of Your Regimen ! We Chuck b whimper quits away Superstar censure [url=http://www.pharmashack.com/en/item/viagra.html]Viagra[/url] and Also [url=http://www.pharmashack.com/en/item/generic_viagra.html]Generic Viagra[/url] !

Anonyme a dit…

prepositor far-off this gratis [url=http://www.casinoapart.com]casino[/url] perk at the compelling [url=http://www.casinoapart.com]online casino[/url] criterion with 10's of reborn [url=http://www.casinoapart.com]online casinos[/url]. someone's own [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-roulette.html]roulette[/url], [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-slots.html]slots[/url] and [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-baccarat.html]baccarat[/url] at this [url=http://www.casinoapart.com/articles/no-deposit-casinos.html]no associate with up a comply casino[/url] , www.casinoapart.com
the finest [url=http://de.casinoapart.com]casino[/url] with a vista UK, german and all from reduce to stern the world. so in the via all means of the treatment of the choicest [url=http://es.casinoapart.com]casino en linea[/url] basket us now.