vendredi 14 novembre 2008

Perdu dans la campagne

Je suis un gars de la ville. Je m'oriente bien avec des noms de rues posés sur des panneaux qu'on aperçoit aux cinquante pieds. Mais voilà que je me retrouve en campagne, une fois de plus. Et je suis tout perdu.

Je vois la rue du Salaire Minimum et je vire à gauche.
J'aperçois les propriétaires de PME qui me regardent avec leurs grands yeux.
Je vire de bord.

Je prends alors la route de droite mais au loin, il y a MCMario qui me regarde avec son visage de cadavre.
Je vire de bord.

Je prends à gauche et j'aperçois Françoise et son non-charisme et ses idées idéalistes de parti qui ne sera pas au pouvoir.
Je vire de bord.

Je prend donc le rang Central et au bout, Ti-Jean et Pauline me font signe de la main. Je cherche en vain le Fleur-de-Lysée mais il n'est pas à l'agenda.
Je vire de bord.

Il me reste un mois pour me faire une idée. Pris dans un comté rouge au provincial et au fédéral, mon opinion ne fera pas une grande différence au niveau NATIONAL.

Mais si voter, c'est se définir un peu plus, je dois me rendre à l'évidence.

Je suis un tas de glaise.

4 commentaires:

Zed Blog a dit…

Pas facile, mais il faut s'informer. Il y a un excellent texte de la CSN. Ce n'est pas complet, il y a des lacunes, mais un très bon texte tout de même. Et bon, les actus. D'intéressants articles, aussi. Ne pas baisser les bras.

Zed ¦)

CAtharsis a dit…

LOL Le questionnement est très semblable pour moi sauf que mon comté est bleu, bleu et encore bleu.

M. Gronde Lacolère a dit…

au moins ton vote donneras un dollar et quelques miettes au parti de ton choix.
Vertement votre.
M. La colère

Prof malgré tout a dit…

Tout compris Gronde Lacolère!!!